Unité kangourou, soins de développement, peau à peau

Unité kangourou, soins de développement, peau à peau
 

Chaque bébé a des besoins de sommeil qui lui sont propres. Certains dorment beaucoup, d'autres moins.

 

Apprenez à connaître les rythmes de votre bébé.

Mais c'est lui qui décide.

 

Bébé, à la naissance, dort entre 18 et 20 heures. Ne le réveillez pas pour le nourrir au sein ou au biberon (pour un nouveau-né à terme, de poids normal et en bonne santé). Attendez qu'il le demande en manifestant  sa faim souvent par des cris ou des pleurs. S'il a faim la nuit, donnez-lui les têtées qu'il réclame, car ses réserves énergétiques ne lui permettent pas de tolérer de longues périodes de jeûne. Bien qu'il dorme beaucoup, au fil du temps, bébé diminue son temps de sommeil qui lui est propre. 

Le sommeil du bébé allaité au sein 
Les premiers jours, répondez à la demande de votre bébé, certains bébés tètent avec intervalles réguliers d'autres non. La durée moyenne entre chaque tétée est variable : c'est bébé qui décide, il peut se réveiller la nuit. 

Un bébé allaité peut se réveiller plus fréquemment et en particulier la nuit (durée moyenne entre chaque tétée : 3 H). Le temps entre chaque tétée s'allonge progressivement. 

La chambre de bébé et le couchage

       - Il doit y régner une température entre 18 et 20°C.
       - L'air doit être renouvellé tous les jours en ouvrant la fenêtre (été comme hiver)
       - Ne fumez pas dans la chambre de bébé (ni dans les pièces où bébé se trouve)
       - Couchez bébé sur le dos


D'après Marie Josephe Challamel , Marie Thirion  (INSERM-Lyon)

Le nouveau-né dort beaucoup

Il dort jour et nuit. Son sommeil est surtout caractérisé, comme celui de tous les mammifères qui naissent immatures (chatons) par une très grande quantité de sommeil agité (SA). Ce sommeil est l'équivalent du sommeil paradoxal; La quantité de sommeil agité est aussi beaucoup plus importante que celle du sommeil paradoxal, puisqu'elle est de huit heures en moyenne par jour au lieu de deux heures seulement chez l'adulte.

Le nouveau-né s'endort et s'éveille en sommeil agité. Les éveils calmes, c'est-à-dire les périodes où l'enfant est capable de recevoir des stimulations de son environnement, sont rares.

Le sommeil du nouveau-né

Les éveils sont essentiellement les premiers 30 jours, des états de veille agitée, et rarement quelques brefs épisodes de veille calme. En d'autres termes, un nouveau né qui dort peu est souvent un bébé qui pleure beaucoup, ce qui n'est pas toujours facile à tolérer pour les parents et l'entourage.

 

 

- Le nouveau-né ne connaît pas le jour et la nuit. Il est indifférent à l'environnement lumineux, et ses éveils se produisent indifféremment à n'importe quel moment. Le sommeil est morcelé en périodes ultradien nes de 3 à 4 heures, les premières périodes de sommeil un peu plus longues survenant au hasard, aussi bien le Jour que la nuit.

Les cycles de sommeil sont courts, constitués d'une phase de sommeil agité, suivie d'une phase de sommeil lent. Un cycle dure en moyenne 50 à 60 minutes (rappelez-vous, le double chez l'adulte: 90 à 120). L'enchaînement de trois ou quatre cycles permet un sommeil de 3 à 4 heures consécutives, rarement plus, pendant le premier mois. Il existe donc 18 à 20 cycles de sommeil par 24 heures, inégalement répartis en phases de sommeil plus ou moins longues, et sans périodicité diurne ou nocturne.

- Le sommeil agité représente 50 à 60 % du sommeil total et peut atteindre 8 à 10 heures par jour chez le nouveau-né à terme, alors que le rêve n'occupera plus que 20 à 25 % du temps, deux heures environ, de notre sommeil d'adultes.

Une telle part relative de sommeil paradoxal chez le tout-petit, moment de construction cérébrale majeure, est à l'origine des plus grandes hypothèses concernant la fonction du sommeil paradoxal et du rêve.

 

Le sommeil du bébé prématuré

Le sommeil du bébé prématuré est maintenant bien connu. Tous les centres de prématurés réalisent de façon systématique des électroencéphalogrammes qui permettent de dépister d'éventuelles anomalies neurologiques et d'évaluer l'âge de gestation du bébé prématuré.

 

Le développement du sommeil et de l'activité électrique du cerveau ne dépend ni du poids, ni de l'âge légal de l'enfant (âge de vie extra-utérine, donc depuis sa naissance). Il ne dépend que de son âge conceptionnel.
Si un petit prématuré va bien, son sommeil va évoluer de la même façon que s'il était resté in utero.

 

       - A 24 semaines, le tout-petit prématuré dort. Il alterne de brèves périodes d'immobilité avec des phases d'agitation plus ou moins intenses, faites de mouvements brusques, de sursauts. Les yeux sont constamment fermés, les mouvements oculaires épisodiques. La respiration est irrégulière et souvent insuffisante, ce qui nécessite une ventilation artificielle. 
 
       - Entre 24 et 27 semaines, toutes les caractéristiques comportementales du sommeil sont présentes, mais elles ne concordent pas. Il est impossible de décrire un état de sommeil calme, et un état de sommeil agité.
 
       - Vers 28 semaines, apparaissent les premières périodes de sommeil agité.
 
       - A 30 semaines, des périodes de sommeil calme vont être très bien individualisées.
 
       - A partir de 32 semaines, le pourcentage de sommeil agité et de sommeil calme par rapport au sommeil indifférencié va augmenter rapidement avec de rares moments d'éveil.
 
       - Vers 36 semaines, le bébé proche du terme présente de toutes petites périodes d'état de veille calme, les premières ! Il ouvre plus souvent les yeux, devient plus conscient.

Toute cette évolution est le reflet direct de la construction cérébrale du bébé.

Top