Le tabac et les enfants

La fumée du tabac contient plus de 4 000 substances dont certaines sont irritantes, toxiques ou cancérigènes.

L'enfant qui respire une atmosphère enfumée, inhale ces composants. Avec un système respiratoire encore en développement, les conséquences seront majorées.

Source : Groupe de travail tabacologie Languedoc Roussillon  - 09/05

Les problèmes respiratoires :

De nombreuses enquêtes démontrent de façon indiscutable que l'enfant qui grandit en milieu tabagique (ils sont plus de 50 % en France) présente davantage de problèmes respiratoires :

  • rhinopharyngites, bronchites, bronchiolites, respiration sifflante, otites, crises d'asthme plus fréquentes et plus intenses

(Les frais pharmaceutiques des adolescents asthmatiques de parents fumeurs sont quatre fois plus importants que ceux dont les parents ne fument pas).

 

Risque d'hospitalisation :

Les enfants de parents fumeurs sont hospitalisés deux fois plus souvent au cours de la première année de vie pour des problèmes respiratoires.

A l'adolescence, les enfants dont les 2 parents fument ont été opérés 2 fois plus souvent des végétations.

 

Les parents fument et les enfants toussent.

Il ne sait pas encore parler, mais il tousse déjà très bienIl ne sait pas encore parler,
mais il tousse déjà très bien

+72% de bronchites,
+52% de crise d'asthme,
+48% d'otites chez les enfants exposés au tabac.

Top