Cigarettes électronique pendant la grossesse et l'allaitement maternel

Vous attendez un enfant et avez décidé de vous arrêter de fumer. La cigarette electronique vous paraît être la solution pour vous sevrer du tabac plus facilement.

En l'absence d'étude chez la femme enceinte
et au vu de certaines inconnues sur une toxicité potentielle, 
le principe de précaution doit s’appliquer.

La cigarette electronique ne peut pas
être recommandée aux femmes enceintes.


Pourquoi la cigarette electronique n'est pas recommandée ?

L'Agence Nationale de Sécurité du Médicament ANSM (ex AFSSAPS),  recommande de ne pas consommer de cigarette électronique :

[...]
La cigarette électronique reproduit la forme d'une cigarette classique.
La partie "tabac" présente à son extrémité une diode simulant visuellement la combustion, et à l'autre extrémité une résistance qui plonge dans la partie "filtre".
Des flacons de "e-liquides"1 permettent de recharger la cartouche usagée. Lors de l'aspiration, la solution présente dans la cartouche s'échauffe et la vapeur produite est inhalée par l'utilisateur.

L'Afssaps a mené une évaluation pour déterminer le statut des cigarettes électroniques notamment selon l'objectif revendiqué et la concentration en nicotine contenue dans les cartouches.
Les cigarettes électroniques et leurs recharges répondent à la règlementation du médicament lorsqu'elles répondent à au moins l'un des critères suivants :

  • si elles revendiquent l'aide au sevrage tabagique ;
  • ou que la quantité de nicotine contenue dans la cartouche est supérieure ou égale à 10 mg ;
  • ou que la solution de recharge "e-liquide" a une concentration de nicotine supérieure ou égale à 20 mg/ml.[...]

L'Afssaps rappelle aussi que la nicotine est classée substance "très dangereuse" par l'OMS et que la réglementation du médicament encadre l'utilisation de produits de substitution nicotinique avec une exposition à la nicotine limitée et contrôlée.

Même lorsqu'ils sont limités à 2%, les e-liquides peuvent contenir des quantités de nicotine susceptibles d'entraîner une exposition cutanée ou orale accidentelle, avec des effets indésirables graves, notamment chez les enfants.[...]
L'Afssaps recommande donc de ne pas consommer ce type de produit.

1 - Les solutions de "e-liquides" sont composées de propylène glycol ou de glycérol, de divers arômes et éventuellement de nicotine

Lire la suite

Top