L'hypertension, toxémie, éclampsie

- L'hypertension gravidique

L'HTA est une affection de la femme enceinte. Elle est caractérisée par une pression artérielle supérieure à 14/9.

La patiente doit-être surveillée attentivement car elle court des risques importants (insuffisance rénale, décollement du placenta, éclampsie et fait courir des risques à son futur bébé (prématurité, petit poids, retard psychomoteur, voire mort foetale).

Elle peut être traitée en cours de grossesse et disparaît généralement après l'accouchement (Source Magazine "Force Sud Mutualité" - n°40 - page 5 - février 2005).

L'hypertension artérielle, responsable en partie des hématomes rétro-placentaires et de certaines hypotrophies foetales (nouveau-né trop petit) est une pathologie plus fréquente en cas de grossesse tardive. Ne vous inquietez pas outre mesure, une grossesse dite "tardive" implique simplement une surveillance accrue.

Conséquences :

- La première conséquence d'une HTA non traitée pendant la grossesse est de développer une toxémie gravidique, et par voie de conséquence de faire une crise d'éclampsie.
- Elle peut être la cause d'un accouchement prématuré.
- Le bébé peut naître avec une hypotrophie conséquente. (poids inférieur à 2,5 kg)

- La toxémie gravidique

C'est une pathologie spécifique de la grossesse, ne survenant qu'au troisième trimestre.

Elle se traduit par la survenue d'une hypertension et/ou d'oedème et/ou d'une protéinurie.

Elle peut se compliquer pour mettre en jeu autant le pronostic maternel que le pronostic foetal.

Le signe biologique, apparaissant dans le sang maternel, le plus précoce et le plus souvent présent est l'élévation du taux d'acide urique ou taux d'uricémie.

Pour en savoir plus : Info du CHU Pitié Salpétrière - Paris

- L'éclampsie

Crises convulsives pouvant survenir à la fin de la grossesse en cas d'oedème cérébral.

Top