Les signes du groupe physiologique

Les signes du groupe physiologique
 

Les signes du groupe physiologique concernent la façon dont fonctionnent les différents organes.

Ce groupe comprend : la respiration, le rythme cardiaque,
la coloration de la peau, les sursauts ou tremblements,
les signes digestifs.

Fiches pratiques

Téléchargez le guide à l'usage des parents © CHU Montpelllier  Téléchargez le guide à l'usage des soignants © CHU Montpelllier

:-)   Les signes de bien-être
 

 - Respiration :

* La respiration est ample et régulière avec peu de pauses.

 - Coloration :

* Le teint est rosé au niveau du visage et du corps, sans changement de couleur.

 - Fréquence cardique :

* La fréquence cardiaque varie très peu.

 - Digestif : 

* La digestion est correcte, l'élimination régulière, le ventre parfois un peu gonflé.

 

:-(   Les signes de stress
 

 - Respiration :

* Elle peut être trop lente (<40 mouvements par minute) ou trop rapide (>60).
* Nous pouvons voir des pauses (sa poitrine ne bouge plus).
* L'enfant peut tousser, éternuer.

 - Coloration :

* Le coeur peut ralentir (bradycardie)ou au contraire battre très vite (tachycardie).
* Pâleur, marbrures, teint sombre © CHU Montpelllier 

 - Fréquence cardique :

* Changement de teint fréquent, du visage ou du corps et/ou des extrémités.
* Pâleur, marbrures, teint sombre.

 - Digestif : 

* Régurgitations, nausées.
* Hoquet de longue durée.
* Mouvements involontaire

 - Mouvements involontaires :

* Sursauts : mouvements brusques et soudains des bras et/ou des jambes.
* Secousses : brusques et brèves contractions musculaires.
* Trémulations.

 

Remerciements : nous remercions les parents et leur(s) bébés pour leur collaboration dans l'élaboration de ce guide et leur autorisation à diffuser les photos qui illustrent ces pages.


Source : Comprendre et mieux connaître le bébé prématuré... Guide à l'usage des parents

Equipe du service de Pédiatrie néonatale et réanimations - CHU Arnaud de Villeneuve - Montpellier : 
Stella Chillault, Laurence Chandebois, Catherine Bouschbasher, Gilles Cambonie.

Top