L'enfant à l'hôpital

La Charte européenne de l'enfant hospitalisé

Le droit aux meilleurs soins possibles
est un droit fondamental,
particulièrement pour les enfants.

  • L'admission à l'hôpital d'un enfant ne doit être réalisée que si les soins nécessités par sa maladie ne peuvent être prodigués à la maison, en consultation externe ou en hôpital de jour.
     
  • Un enfant hospitalisé a le droit d'avoir ses parents ou leur substitut auprès de lui jour et nuit, quel que soit son âge ou son état.
     
  • On encouragera les parents à rester auprès de leur enfant et on leur offrira pour cela toutes les facilités matérielles, sans que cela n'entraîne un supplément financier ou une perte de salaire. On informera les parents sur les règles de vie et les modes de faire propres au service afin qu'ils participent activement aux soins de leur enfant.
     
  • Les enfants et leurs parents ont le droit de recevoir une information sur la maladie et les soins, adaptée à leur âge et leur compréhension, afin de participer aux décisions les concernant.
     
  • On évitera tout examen ou traitement qui n'est pas indispensable. On essaiera de réduire au minimum les agressions physiques ou émotionnelles et la douleur.
     
  • être réunis par groupes d'âge pour bénéficier de jeux, loisirs, activités éducatives adaptés à leur âge, en toute sécurité. Leurs visiteurs doivent être acceptés sans limite d'âge.
     
  • L'hôpital doit fournir aux enfants un environnement correspondant à leurs besoins physiques, affectifs et éducatifs, tant sur le plan de l'équipement que du personnel et de la sécurité.
     
  • L'équipe soignante doit être formée à répondre aux besoins psychologiques et émotionnels des enfants et de leur famille.
     
  • L'équipe soignante doit être organisée de façon à assurer une continuité dans les soins donnés à chaque enfant.
     
  • L'intimité de chaque enfant doit être respectée. Il doit être traité avec tact et compréhension en toute circonstance.

Source : Unesco 2000


Le guide de votre enfant à l'hôpital

Votre enfant va aller à l'hôpital ou il vient d'y entrer. Il sera accueilli et soigné par un équipe compétente. Mais vous pouvez faire beaucoup pour l'aider à vivre cette période le mieux possible. Voici quelques indications qui pourront vous être utiles.

 
 - Avant son départ :

 

  • Votre enfant a d'abord besoin d'être rassuré. Il doit savoir ce qui lui arrive, pourquoi il doit quitter la maison, ce qui va se passer. Informez-vous auprès du médecin et donnez à l'enfant des explications simples et vraies.
  • Vous pouvez lui dire q'à l'hôpital il y a des personnes qui savent très bien comment soigner les enfants. Qu'il y verra aussi d'autres enfants de son âge. Dites-lui que vous allez l'accompagner au début, puis que vous serez avec lui le plus possible.

S'il doit être opéré, expliquez-lui qu'il ne sentira rien pendant l'opération
car il sera protégé par un sommeil spécial (
l'anesthésie).
En se réveillant, il aura un peu mal, mais ensuite il se sentira de mieux en mieux.

  • Pensez à lui dire qu'il emportera les choses qu'il aime(son ours, sa couverture...); que cela lui rappellera la maison, et dites-lui qu'il va rentrer dès qu'il va aller mieux.
  • Ecoutez-le parler et laissez-le montrer ce qu'il ressent. Répondez autant que vous le pouvez à toutes ses questions, et ne lui faites pas de fausses promesses même pour le rassurer.
  • Parlez, même s'il est tout petit. Vos paroles, la chaleur de votre voix le prépareront à ce départ.

 

 - Avec votre enfant à l'hôpital :
  • Vous accompagnerez sans doute votre enfant à l'hôpital. Vous pourrez donc parler à quelqu'un de l'équipe soignante. Vous lui direz comment s'appelle votre enfant, son diminutif, ses mots à lui, ses habitudes, les choses qu'il n'aime pas manger, etc.... tout ce qui peut permettre à l'équipe de s'occuper de lui le mieux possible.
  • Pendant son séjour à l'hôpital votre enfant aura besoin de vous. Votre présence, votre attention le rassureront et l'aideront à se rétablir plus vite.
  • Quand vous serez là, vous pourrez peut-être prendre soin de lui : lui donner à manger, faire sa toilette, participer à des soins. Demandez à l'équipe soignante ce qu'il est possible de faire.

 

 - La nuit :
  • Maintenant certains hôpitaux offrent la possibilité à un proche de l'enfant de dormir auprès de lui surtout la première nuit. Parfois, des chambres sont aménagées pour cela; ou bien on peut installer un lit.
  • Demandez ce qui se fait dans le service et n'hésitez pas à en parler avec l'équipe soignante. nourriture, toute boisson serait dangereuse

 

 - Les visites c'est important :
  • Les hôpitaux s'efforcent d'ouvrir très largement leurs portes aux parents, parfois toute la journée. Votre enfant aime vous sentir proche de lui. Venez donc le voir souvent.
  • Au moment des visites, les enfants peuvent pleurer ou avoir des réactions inattendues. C'est naturel. C'est ainsi qu'ils montrent leur émotion? Surtout que cela ne vous empêche pas de venir. Si l'enfant montre devant vous, cela vaut bien mieux que de le garder pour lui.
  • Les frères, soeurs et amis de votre petit malade pourront peut-être lui rendre visite. Mais il ne faut pas trop de visiteurs à la fois. Essayez de ne pas fatiguer votre enfant ou ses voisins, ni de trop déranger le service.

N'hésitez pas pendant vos visites à poser des questions sur l'état de votre enfant.
Un membre de l'équipe vous informera volontiers.

  • Quand vous quittez votre enfant, dites-lui au revoir calmement et parler sans traîner, avec fermeté. Surtout ne lui dites jamais que vous partez pour quelques minutes ou que vous attendez dehors si ce n'est pas vrai. N'essayez pas non plus de partir sans qu'il vous voie.
  • S'il est petit, vous pouvez lui laisser un objet à vous (un foulard par exemple) qui le réconfortera en votre absence. Dites-lui que vous reviendrez : cela l'aidera à attendre. Dites le aussi à l'infirmière, qu'elle puisse le lui rappeler au besoin.
  • Si jamais vous ne pouviez pas venir comme prévu, appelez le service pour que votre enfant ne vous attende pas en vain.

Si vous avez attrapé froid ou si quelqu'un chez vous est malade,
demandez à l'infirmière son avis avant de venir.

 

 - D'autres façons de lui faire plaisir :
  • Votre enfant sera content de recevoir une carte postale ou une lettre. S'il est petit, quelqu'un la lui lira.
  • Il a besoin de s'occuper et de s'intéresser à quelque chose. Il trouvera en général sur place des livres, des jeux, des coloriages, du papier, des crayons... Mais il sera heureux, bien sûr, si vous pensez aussi à lui en offrir. Si vous voulez lui apporter quelque chose à manger, parlez-en d'abord à l'infirmière. Elle pourra vous conseiller. Certains enfants ont des régimes particuliers : il ne faut pas leur donner ou laisser à leur portée certains aliment.

Source : d'après la circulaire ministérielle n°83-24 du 1er août 1983 relative à l'hospitalisation des enfants

Top