La rubéole

La primo-infection rubéolique maternelle est dangereuse pour l'enfant in utero. Afin d'éviter cette pathologie, un dépistage doit être obligatoirement fait.

Source : INPES - Institut National de Prévention et d'Education en Santé

- La rubéole chez les femmes enceintes

Sa gravité tient à la possibilité d'une contamination du foetus chez une femme enceinte - non immune - infectée pendant la grossesse. Les conséquences sont particulièrement lourdes pour le bébé lorsque la maladie apparaît durant les trois premiers mois de la grossesse. De nombreus organes peuvent être atteints : risques de malformations cardiaques, oculaires (cécité) ou auditives (surdité) mais aussi neurologiques (déficiences mentales).

 

Source : INVS - Institut National de Veille Sanitaire - BEH n°34 - Août 1998

- Lutte contre la rubéole : Recommandations

Dépistage obligatoire de la rubéole
[Décret n°92-143 du 14 février 1992]

En l'absence de document écrit permettant de considérer l'immunité comme acquise, une sérologie de la rubéole doit être faite chez la femme :

- lors de l'examen prénuptial 
- lors du premier examen prénatal qui doit avoir lieu avant la fin du 3ème mois de grossesse (obligatoire)

Vaccination
[Avis du Conseil Supérieur d'Hygiène Publique de France - BEH 1998 n°15]

- à partir de 12 mois
vaccination associée rougeole-oreillons-rubéole (1ère dose)

- entre 3 et 6 ans*
seconde vaccination rougeole-oreillons-rubéole (2ème dose)

- entre 11 et 13 ans**
vaccination associée rougeole-oreillons-rubéole (1 dose)
rattrapage pour tous les enfants n'ayant pas été vaccinés quels que soient leurs antécédents vis-à-vis des 3 maladies

- femmes jusqu'à 45 ans
vaccination rubéole pour les femmes non vaccinées
la sérologie préalable et post-vaccinale n'est pas utile. Il est nécessaire de s'assurer de l'absence d'une grossesse débutante et d'éviter toute grossesse dans les 2 mois suivant la vaccination, en raison du risque tératogène théorique.
Si la sérologie prénatale est négative ou inconnue, la vaccination devra être pratiquée immédiatement après l'accouchement, avant la sortie de la maternité.

* cette 2ème dose peut être administrée plus tôt à condition de respecter un délai minimal de 1 mois entre la 1ère et la 2nde dose.

** ce rattrapage des enfants non vaccinés peut être effectué plus tôt. Dans la pratique, il peut être proposé à tout enfant entre 1 et 13 ans non vacciné.

Vaccination et grossesse

Source Infovac

La rubéole, la rougeole, les oreillons et la varicelle sont des maladies virales très contagieuses qui se transmettent au travers de gouttelettes produites par l'éternuement ou la toux. Ces gouttelettes invisibles sont en suspension dans l'air que l'on respire dans les endroits peuplés comme les écoles, les transports publics ou les magasins. En l'absence de vaccination, pratiquement tout le monde attrape donc ces maladies un jour au l'autre.

- Ne pas être vaccinée avant une grossesse, c'est faire prendre des risques à la mère et à l'enfant.
- Ne pas être vaccinée contre la rubéole, la rougeole, les oreillons et la varicelle est particulièrement dangereux pendant la grossesse.

Vaccinations pour être protégée pendant une grossesse
Infovac

     Vidéos rubéolerougeole

Top