La fécondation in vitro

La fécondation in vitro
 

Fécondation In Vitro
Fécondation In Vivo
Quelle différence ?

- Question n°15 - En quoi la fécondation in vitro diffère-t-elle de la fécondation in vivo ?

La fécondation in vitro court-circuite les stades qui se déroulent normalement dans la trompe, c'est à dire la fécondation et la segmentation. Ils sont menés à bien à l'extérieur de l'organisme, en "éprouvette" (in vitro signifie dans le verre).

La FIV a d'ailleurs été mise au point pour contourner le obstacles tubaire (section ou occlusion des trompes) empêchant la rencontre des gamètes.

Il existe deux variantes techniques : la FIV dite classique et la FIV avec ISCI ou mico-injection.
 

Question n°16 - Quelles sont les conditions biologiques préalables à la réalisation de la FIV ?

Il faut disposer des spermatozoïdes

, que l'on isole la plupart du temps à partir du sperme, obtenu facilement par masturbation, mais on peut aussi, dans les cas d'obstruction du tractus génital masculin, les récupérer dans des ponctions du canal déférent, de l'épididyme ou même du testicule.

Il faut disposer des ovocytes, que l'on isole à partir de liquides folliculaires, obtenus par aspiration du contenu des follicules ovariens.


 
Question n°17 - Quelles sont les conditions techniques indispensables à la réalisation de la FIV ?

La FIV n'est réalisable en routine que depuis le début des années 80, depuis que l'on dispose de milieux artificielspermettant de maintenir en survie les spermatozoïdes et les ovocytes, de réaliser la fécondation, de cultiver l'oeuf et le jeune embryon hors de l'organisme.

La composition de ces milieux et les conditions physico-chimiques de ces opérations (température, pH, osmolarité, asepsie, etc.) sont rigoureusement définies, calquées sur celles du milieu tubaire.
Ces techniques ont été transférées chez l'être humain à partir des travaux effectués chez des animaux de laboratoire ou d'élévage.


 
Question n°18 - Quel est le devenir de l'embryon obtenu en FIV ?

Il est destiné à être transféré, immédiatement ou après un délai de congélation, dans la cavité utérine de la femme, où il va ensuite se nider, s'il est viable et si l'endomètre est dans un état adéquat.


 
Question n°19 - Quelles sont en pratique les étapes d'une FIV ?

Réparties sur une durée variable de 3 à 7 jours, ce sont :

       - la préparation des spermatozoïdes (1er jour),
       - la préparation des ovocytes (1er jou),
       - la fécondation (à cheval sur le 1er et 2ème jour),
       - la culture des embryons (variable du 2 au 7ème jour),
       - l'examen et le transfert des embryons, au terme de la culture, éventuellement la congélation des embryons surnuméraires pour un transfert différé.

La patiente suit au préalable un traitement de stimulation ovarienne d'une dizaine de jours aboutissant à une ponction ovarienne.

Source : "La procréatique" les biotechnologies et la reproduction humaine - histoire et éthique"
document publié avec l'aimable autorisation de :
- CL Humeau, Professeur de Biologie de la reproduction
- F. Arnal, Maître de conférence de Biologie de la reproduction
Faculté de médecine de Montpellier

Top