La douleur

La douleur n'est pas une fatalité

 

NIDCAP et douleur du nouveau-né prématuré

Place d'un programme de soins de développement, le NIDCAP, dans une stratégie de prévention et de traitement de la douleur et du stress en médecine néonatale NIDCAP et douleur néonatale

Résumé
Les soins de développement associent :

  • des stratégies environnementales (adaptation des niveaux sonore et lumineux, posture)
  • et des stratégies comportementales (succion, grasping, peau à peau, enveloppement...).

Le NIDCAP est un programme de soins de développement, individualisé grâce à des observations comportementales et centré sur l'enfant et sa famille.

Le NIDCAP permet une réduction significative des quantités de sédatifs et d'analgésiques chez les nouveau-nés sévèrement malades.
Une réduction des scores de douleur lors de soins de routine a été observée, associée à une diminution des épisodes d'apnées et de bradycardie.

L'intérêt du NIDCAP dépasse le cadre spécifique de la douleur. Ce programme a pour objectif de soutenir le développement neuro-comportemental du nouveau-né en favorisant les comportements de bien-être et de faciliter la relation parents-enfant par une meilleure compréhension du comportement du nouveau-né.

Les soins de développement apparaissent comme la base fondamentale de toute prise en charge de la douleur et du stress néonatals et non comme un substitut à l'approche médicamenteuse.

Lire la suite

Source : CNRD - Centre National de Ressources de Lutte contre la douleur

Le Réseau Enfant-Do - Midi Pyrénées 

Le Réseau Enfant-do pour la prise en charge de la douleur des enfants- pour les enfants
- pour les parents
- pour les professionnels

 

L'objectif du Réseau Enfant-Do est d'améliorer la prise en charge de toutes les formes de douleur des Enfants dans la région Midi-Pyrénées.
Ses acteurs sont tous les professionnels de santé concernés quelque soit leur lieu d'exercice. Par souci de clarté, seuls seront indiqués ici les services qui prennent en charge exclusivement des enfants et pour lesquels une coopération effective a débuté depuis Octobre 2000.Nous espérons que la liste s'étoffera au fur et à mesure du développement de l'activité d'Enfant-Do !

Plan de lutte contre la douleur

Objectif prioritaire du gouvernement, la lutte contre la douleur fait l'objet d'un 3ème plan pour les prochaines années 2006-2010 et concernant l'amélioration de la prise en charge de la douleur.

La Charte européenne de l'enfant hospitalisé

  • L'admission à l'hôpital d'un enfant ne doit être réalisée que si les soins nécessités par sa maladie ne peuvent être prodigués à la maison, en consultation externe ou en hôpital de jour.
     
  • Un enfant hospitalisé a le droit d'avoir ses parents ou leur substitut auprès de lui jour et nuit, quel que soit son âge ou son état.
     
  • On encouragera les parents à rester auprès de leur enfant et on leur offrira pour cela toutes les facilités matérielles, sans que cela n'entraîne un supplément financier ou une perte de salaire. On informera les parents sur les règles de vie et les modes de faire propres au service afin qu'ils participent activement aux soins de leur enfant.
     
  • Les enfants et leurs parents ont le droit de recevoir une information sur la maladie et les soins, adaptée à leur âge et leur compréhension, afin de participer aux décisions les concernant.
     
  • On évitera tout examen ou traitement qui n'est pas indispensable. On essaiera de réduire au minimum les agressions physiques ou émotionnelles et la douleur.
     
  • être réunis par groupes d'âge pour bénéficier de jeux, loisirs, activités éducatives adaptés à leur âge, en toute sécurité. Leurs visiteurs doivent être acceptés sans limite d'âge.
     
  • L'hôpital doit fournir aux enfants un environnement correspondant à leurs besoins physiques, affectifs et éducatifs, tant sur le plan de l'équipement que du personnel et de la sécurité.
     
  • L'équipe soignante doit être formée à répondre aux besoins psychologiques et émotionnels des enfants et de leur famille.
     
  • L'équipe soignante doit être organisée de façon à assurer une continuité dans les soins donnés à chaque enfant.
     
  • L'intimité de chaque enfant doit être respectée. Il doit être traité avec tact et compréhension en toute circonstance.
Top