"Il est si petit" : son sommeil

"Il est si petit" : son sommeil
 

Sa présence à la maison signifie qu'il est
désormais capable de dormir sans
surveillance. Soyez rassurés.

 

Ce guide a été conçu pour vous accompagner dès la sortie de votre bébé : "Il est si petit..."

"Dormir, c'est vivre aussi..."

"Je dors sur le dos"

Question de rythme

Comme tout nouveau-né qui rentre chez lui, l'enfant né prématuré a souvent faim et ne dort pas encore toute la nuit (sauf exception).
Le changement d'environnement contribue à le perturber un peu. Très rapidement, il va pourtant adopter le rythme de la famille. Son doudou ou un mouchoir imbibé de l'odeur du sein maternel (ne mettez surtout pas de parfum !) peut également l'apaiser.

Ce guide a été conçu pour vous accompagner dès la sortie de votre bébé , lisez le attentivement.

Petits et gros dormeurs

Les besoins de sommeil sont très variables d'un enfant à l'autre. Ne vous inquiétez pas si le vôtre ne veut pas dormir entre deux tétées.

Une bonne position

En couveuse, le bébé dormait parfois sur le ventre sous le regard attentif de l'équipe et sous surveillance cardio-respiratoire ; cela l'aidait à respirer plus facilement.

A la maison, il doit être couché, comme tout autre nourrisson, toujours sur le dos, dans son propre lit (jamais dans le vôtre). C'est la position reconnue comme étant la plus sûre pour un bébé sauf dans des cas exceptionnels sur prescription médicale.
Il n'a besoin ni de cale-bébé ni de coussin, cela le gêne pour bouger et peut être dangereux.

Comment coucher bébé ?

Il est important de continuer à utiliser le «cocon» où votre bébé dormait à l'hôpital.Cette installation lui permet d'éviter de mauvaises postures et l'aide à développer son éveil. En effet, les enfants nés prématurément ont souvent tendance à s'étirer en arrière ou à positionner leur tête toujours du même côté.

Ceci peut être inconfortable et provoquer des déformations du crâne (plagiocéphalies). Bébé grandissant, le «cocon» aura besoin d'être «adapté» : il faut donc l'amener aux consultations.Dès que votre bébé commence à essayer de tourner du dos sur le ventre, c'est qu'il n'a plus besoin du cocon qui doit alors être enlevé car il peut être dangereux.

Des cocons pour prématurés remplacent le ventre de la mère © Photo VINCENT BEAUME

Des «techniques» pour porter votre enfant pourront vous être montrées notamment pour le calmer.

Dans la chambre de bébé, maintenez unetempérature voisine de 19°C. C'est suffisant, même si cela vous paraît très différent de ce qu'a connu votre bébé à l'hôpital.

Ne le couvrez pas trop : glissez-le dans une turbulette (ou gigoteuse).
Ne mettez jamais de tour de lit trop épais, de couette, de couverture : ils risquent de recouvrir le visage de votre enfant.


ORGANISER SON ESPACE

Le bébé est habitué à l'univers de l'hôpital.
La maison en est un autre qu'il va peu à peu découvrir
et auquel il va s'habituer.
N'hésitez pas, en arrivant chez vous,
à lui faire visiter les lieux en lui présentant chaque pièce.
Qu'il ait sa propre chambre ou dorme dans la vôtre,
prévoyez de lui aménager un coin bien à lui :
son couffin, ou son lit, ses jouets, un tapis à langer.

Top