"Il est si petit" : connaître vos droits

 

Congé maternité, congé paternité, PMI, CAF, Sécurité sociale,.
connaissez-vous vos droits ?

 

Ce guide a été conçu pour vous accompagner dès la sortie de votre bébé, Lisez-le attentivement La Protection Maternelle
 et Infantile

La PMI est un service de santé du département, assuré par des professionnels de la petite enfance.

Ce service public est chargé de la mise en place d'actions de prévention médico-sociale en direction des futurs parents, de la mère et du jeune enfant jusqu'à 6 ans.

 

 

Il met à votre disposition :

     - Des consultations médicales gratuites :
     *pour suivre la croissance et le développement de votre enfant,
     *pour réaliser les vaccinations selon les recommandations du calendrier vaccinal

     - Des conseils et le suivi d'une sage-femme ou d'une puéricultrice lors de visites à domicile,

     - Des lieux d'écoute et d'accueil parents/enfants,

     - Des informations sur les différents types de mode de garde : crèche, halte-garderie, assistante maternelle.

Le service de PMI organise également des bilans de santé pour les enfants de 3-4 ans scolarisés dans les écoles maternelles.

 

Congé maternité

Même si votre bébé est né avant le début de votre congé légal, sachez que celui-ci est maintenu dans son intégralité.

- 16 semaines si c'est votre premier ou deuxième bébé.
- 26 semaines à partir du troisième enfant.
- 34 semaines pour des jumeaux.
- 46 semaines pour des triplés ou plus.Du fait de cette naissance prématurée, et si votre bébé est hospitalisé au moins 6 semaines, vous pouvez demander le report de votre congé après l'hospitalisation, afin de le prendre au moment où votre enfant rentre à la maison. Renseignez vous au plus tôt auprès de l'assistante sociale du service.

Il est de 11 jours consécutifs (18 jours en cas de grossesse multiple) et s'ajoute aux 3 jours accordés par l'employeur au moment de la naissance. Il doit être pris dans les 4 mois qui suivent l'accouchement mais un report peut être demandé pour la sortie d'hospitalisation.

 

La sécurité sociale

Les principaux examens de l'enfant sont pris en charge intégralement par la sécurité sociale. Dans le cas d'une affection de longue durée, une demande de prise en charge à 100% est envisageable (elle doit être remplie par le médecin du service).

 

La Caisse d'Allocations Familiales

Dans certains cas, des allocations spécifiques peuvent vous être allouées :

     - Allocation de Présence Parentale : si votre enfant nécessite des soins particuliers et que vous souhaitez ne pas reprendre votre activité ou la reprendre à temps partiel

     - Allocation Parent Isolé, si tel est le cas

     - Complément familial

     - Autres ...

Pour obtenir ces allocations, vous pouvez demander conseil à l'assistante sociale de l'hôpital et à votre CAF.

 

Le Centre d’Action Médico-Sociale Précoce

Les CAMSP sont des Centres qui reçoivent des enfants, de la naissance à 6 ans, présentant ou susceptibles de présenter des retards psychomoteurs, des troubles sensoriels, neuro-moteurs ou intellectuels, avec ou sans difficultés relationnelles associées.

 

Certains CAMSP assurent le suivi spécifique annuel des anciens prématurés.

Les objectifs d'un CAMSP sont :

       - Le dépistage des déficits ou handicaps
       - La prévention de leur aggravation
       - La rééducation par cure ambulatoire
       - L'accompagnement des familles, et le lien avec les écoles, établissements spécialisés, en lien avec les commissions spécifiques (Commission de Circonscription Pré-élémentaire, Commission Départementale d'Education Spéciale)
       - L'aide à l'intégration dans les structures d'accueil de la petite enfance (Crêche, Halte-Garderie, Ecole maternelle)
       - Le lien avec les structures Hospitalières et « de ville »

Top