Faire vacciner votre bébé

Faire vacciner votre bébé

 - Pourquoi faire vacciner si tôt après la naissance

Dans l'utérus, le foetus reçoit principalement les anticorps de sa mère et développe progressivement une capacité à les produire. L'allaitement maternel protège également les nourrissons contre de nombreuses infections parce que l'enfant reçoit dans le lait de sa mère des protéines qui stimulent son système immunitaire. Mais cette immunité transmise ne le protège pas durablement. Elle ne le protège pas non plus contre certaines maladies que la vaccination permet de prévenir.

Les enfants forment leur propre système immunitaire au contact des différentes maladies infectieuses. Pour protéger les enfants en bas âge contre certaines infections potentiellement dangereuses (par exemple la coqueluche, la méningite à Haemophilus influenzae de type b), il faut donc les vacciner au plus tôt, avant le risque d'être exposés, afin que leur organisme ait le temps de fabriquer les anticorps nécessaires.

 - N'est-il pas dangeureux d'administrer aux nourrissons plusieurs vaccins en même temps ?

Non. Selon les données scientifiques disponibles, l'administration de plusieurs vaccins en même temps n'a pas d'effet négatif sur un système immunitaire normal.
Par ailleurs, ne sont administrés en même temps que les vaccins qui se sont avérés être sans danger et efficaces lorsqu'ils sont donnés ensemble. Toute nouvelle combinaison vaccinale fait l'objet d'études cliniques rigoureuses avant son enregistrement et sa mise à disposition sur le marché, afin de prouver que cette combinaison ne réduit pas l'efficacité de chacun des vaccins et n'augmente pas les risques.
Les vaccins combinés permettent de protéger les enfants contre un plus grand nombre de maladies et augmentent leur confort en limitant le nombre d'injections.

Puisque l'enfant développe naturellement son propre système immunitaire, pourquoi le faire vacciner ?
  • Pour le protéger :
    Il est vrai que, dans l'utérus, le foetus reçoit principalement les anticorps de sa mère et développe progressivement une capacité à produire ses propres anticorps. L'allaitement maternel protège également les nourrissons contre certaines infections parce que l'enfant reçoit dans le lait de sa mère des protéines qui stimulent son système immunitaire.
    Mais l'immunité transmise par la mère ne protège pas durablement le nourrisson (maximum trois mois environ). Elle ne le protège pas non plus
    contre d'autres maladies que la vaccination permet de prévenir.
    Il est vrai aussi, qu'entre 5 mois et 2 ans, les enfants forment leur propre système immunitaire au contact des différentes maladies infectieuses. Ils s'immunisent contre différents microbes simplement parce qu'ils y sont exposés tous les jours.
    Mais des microbes peuvent engendrer d'emblée des maladies dangereuses dont les complications peuvent être graves. La vaccination permet d'éviter aux enfants de prendre ce risque.
    Les personnes qui n'ont pas été vaccinées durant l'enfance courent le risque de contracter certaines maladies infectieuses à l'adolescence ou à l'âge adulte, notamment au cours de voyages dans des pays où sévissent encore ces maladies.
  • Pour protéger les autres :
    Des personnes ne peuvent pas être vaccinées pour des raisons médicales (réaction allergique, maladie qui rend la vaccination trop risquée). Il est donc indispensable que leur entourage soit immunisé contre certaines maladies afin de limiter les risques de transmission.
    Par ailleurs, beaucoup de vaccins procurent une "immunité collective" : quand la plupart des membres d'une collectivité sont vaccinés contre une
    maladie donnée, les risques de développement de cette maladie s'en trouvent grandement diminués.
    Enfin quelques maladies infectieuses, si elles ont disparu de nos pays industrialisés, sévissent encore dans d'autres parties du monde. Les voyageurs peuvent propager ces microbes d'un pays à l'autre.


Un outil pour vous faire le point sur vos vaccinations : MesVaccins.net

- Adapter les vaccinations à votre santé, conditions de vie ou de travail, entourage,
- Connaître les dernières recommandations vaccinales (grippe pandémique),
- Gérer votre carnet de vaccination électronique et recevoir par courriel vos prochaines dates de rappel.

Top