Effets des médicaments sur le développement de l'embryon et du foetus

D'une manière générale,

l'utilisation des médicaments

doit être limitée au cours de la grossesse.

 

La toxicité des médicaments varie en fonction des étapes de la grossesse

Source : AFSSAPS Médicaments et grossesse

La grossesse constitue un état physiologique au cours duquel on peut distinguer deux grandes périodes de développement :

  • La période embryonnaire
    qui correspond aux trois premiers mois de grossesse (premier trimestre). Durant cette période, l'ébauche de tous les organes est mise en place.
     
  • La période fœtale 
    après le premier trimestre, au cours de laquelle l'embryon se développe et ou les organes acquièrent une maturité fonctionnelle et histologique.

En fonction de la période de la grossesse, certains médicaments sont susceptibles de provoquer des effets sur le développement embryo-fœtal (système nerveux central, coeur, membres, organes génitaux, foie...).

On distingue :

  • Les effets tératogènes*
    liés aux expositions en début de grossesse.
    La période pendant laquelle le risque est maximal correspond au premier trimestre de la grossesse.
     
  • Les effets foetotoxiques
    qui se traduisent par un retentissement fœtal ou néonatal à type d'atteinte de la croissance, ou de la maturation histologique ou fonctionnelle des organes en place.
    La période pendant laquelle le risque est maximal débute au deuxième trimestre de la grossesse.
     
  • Les effets néonataux
    liés le plus souvent à des expositions survenues en fin de grossesseou pendant l'accouchement.
Top