Don du sang placentaire ou sang de cordon

Il est désormais possible de donner deux fois la vie
en faisant don du sang du cordon ombilical ou "sang de cordon" au décours immédiat de l'accouchement.

Le don de sang placentaire est anonyme et gratuit.  

Sources : Invitation au don - CHRU Montpellier - Etablissement Français du Sang  

- Pourquoi donner le sang de cordon ?

Grande Cause Nationale 2009, le don de cellules souches hématopoïétiques sert à la réalisation de greffes chez des patients atteints de maladies graves (leucémies, lymphomes, myélomes, aplasies médullaires, thalassémie, drépanocytose...).

Le sang placentaire recueilli par ponction du cordon ombilical après l'accouchement contient des cellules souches hématopoïétiques qui peuvent être utilisées pour greffer des patients ne disposant pas de donneur compatible.

Le sang placentaire présente en outre l'avantage d'être immédiatement disponible puisqu'il est stocké sous forme congelé dans une banque, ce qui permet de raccourcir le délai de mise en oeuvre de la greffe.
 

- A quel moment est collecté le sang placentaire ?

Il est collecté, après la naissance et avant la délivrance. Cette collecte n'est pas douloureuse et ne comporte aucun danger, ni pour vous ni pour votre enfant puisqu'elle ne modifie pas les gestes médicaux de l'accouchement.
 

- Les conditions pour faire ce don ?

Cinq conditions sont indispensables pour ce don :

  1. Entretien avec un médecin spécialiste pendant la grossesse
  2. Accouchement dans une maternité habilitée (voir liste ci-contre)
  3. Examen clinique de votre bébé à la naissance et à partir de l'âge de 3 mois.
  4. Analyse de votre sang en vue de dépister une éventuelle maladie infectieuse. Ces analyses seront effectuées gratuitement à deux reprises: à l'accouchement et lorsque vous viendrez avec votre enfant à la visite du 3ème mois.
  5. Mention spéciale, figurant sur le carnet de santé de votre enfant, demandant de nous informer en cas de maladie grave.

C'est par votre franchise au cours de l'entretien médical que vous assurerez la sécurité du don pour le patient qui en profitera. Un échantillon de votre sang sera conservé à long terme pour permettre de procéder, si nécessaire, à un complément d'analyses.

A noter : le sang placentaire ne sera pas recueilli ou pas utilisé dans les conditions suivantes :

- Si durant votre accouchement, l'attention des sages-femmes doit se porter sur des gestes jugés médicalement prioritaires.
- S'il apparaît un évènement interdisant l'utilisation du don.
- Si vous signalez oralement votre refus à la sage-femme, même après avoir donné un consentement écrit.
- Si le sang placentaire recueilli ne répond pas aux critères de conformité, il sera, si vous n'y voyez pas d'inconvénient, utilisé pour la recherche en laboratoire.
 

- A qui s'adresser pour faire ce don ?

Seules quelques maternités en France assurent la collecte de sang placentaire (voir adresses ci-contre).

Dans la région Languedoc Roussillon, l'activité de la Banque de Sang Placentaire du CHRU de Montpellier qui démarre en février 2010, repose sur un réseau régional de maternités partenaires, seuls sites habilités à pratiquer le prélèvement de sang placentaire allogénique.

Unité de coordination de la Banque de Sang Placentaire
CHRU Montpellier - St Eloi
Secrétariat : 04 67 33 75 98
bsp@chu-montpellier.fr

- CHU de Montpellier - Arnaud de Villeneuve,
- CHU de Nîmes,
- Cliniques St Roch et Clémentville
 

- Banques de sang placentaire commerciales

Des sociétés privées proposent de stocker ce sang placentaire à l'étranger en vue d'une greffe hypothétique pour votre enfant à naître.

Ce service est payant et n'est recommandé ni par le Comité Consultatif National d'Ethique ni par le Collège National des Gynécologues Obstétricien Français, en raison de l'incertitude sur l'utilisation de ces cellules dans l'état actuel des connaissances.

Rappel : Le don de sang placentaire est anonyme et gratuit. 

Top