Congé parental d'éducation

Source : Congés - Assurance maladie

Après une naissance ou une adoption d'un enfant de moins de 16 ans, vous pouvez bénéficier d'un congé parental d'éducation si vous avez un an d'ancienneté au minimum dans votre entreprise. Ce congé vous permet d'interrompre ou de réduire votre activité professionnelle pour élever cet enfant. Renseignez-vous sur les modalités de votre protection sociale.

 


Le congé parental d'éducation 

Les conditions du congé 

Le congé parental d'éducation peut être accordé à tout salarié à l'occasion de la naissance de son enfant ou de l'adoption d'un enfant de moins de 16 ans.

  • Vous devez pour cela justifier d'une ancienneté minimale d'un an dans votre entreprise à la date de la naissance ou de l'arrivée au foyer de votre enfant adopté.
     
  • Votre congé parental d'éducation peut débuter à tout moment jusqu'au troisième anniversaire de votre enfant ou, s'il s'agit d'une adoption, jusqu'à l'expiration d'une durée de trois ans à compter de la date d'arrivée de votre enfant au foyer (si votre enfant a moins de 3 ans à cette date) ou d'une durée d'un an (si votre enfant a plus de 3 ans).
     
  • Le congé parental d'éducation suspend le contrat de travail.
     
  • Pendant votre congé parental d'éducation, vous pouvez, sous certaines conditions, bénéficier de la prestation d'accueil du jeune enfant (P.A.J.E.) versée par sa Caisse d'Allocations Familiales (CAF). Renseignez-vous auprès d'elle.

Pour toute information sur le congé parental d'éducation (conditions pour l'obtenir, durée du congé, modalités de la demande, etc.), adressez-vous :

  • aux représentants du personnel ou à une organisation syndicale ;
  • au service Info-Emploi du ministère des Affaires sociales, du travail et de la solidarité, ouvert du lundi au vendredi de 9h à 18h, tél : 0 825 347 347 (0,15 euro la minute).
Top