Congé d'adoption

Source : Congés - Assurance maladie

Si vous adoptez un enfant en France ou à l’étranger, le congé d’adoption, sur le modèle du congé maternité, vous permet de passer du temps avec votre enfant.
 

Le congé d'adoption
 

- Les conditions du congé 

L'arrivée d'un enfant adopté dans votre famille vous ouvre le droit à un congé d'adoption. En apportant certaines pièces à votre caisse d'Assurance Maladie, vous, votre conjoint, ou tous les deux simultanément, pouvez bénéficier de ce congé limité dans le temps et d'une durée variable selon le nombre d'enfants à votre charge.
 

- La durée du congé

Votre congé d'adoption débute soit :

       - au jour de l'arrivée de l'enfant dans votre foyer ;
       - sept jours avant la date prévue de l'arrivée de l'enfant.

La durée de ce congé est variable selon le nombre d'enfants que vous adoptez et si vous en avez déjà à charge.

Plusieurs cas peuvent se présenter :

       - vous adoptez un enfant et aurez, suite à cette adoption, un ou deux enfants à charge : vous bénéficiez d'un congé de 10 semaines ;
       - vous adoptez un enfant et aurez, suite à cette adoption, au moins trois enfants à charge : vous bénéficiez d'un congé de 18 semaines ;
       - vous adoptez plusieurs enfants, quel que soit le nombre d'enfants à charge : votre congé sera de 22 semaines.
 

- Partager votre congé d'adoption

Vous pouvez faire le choix de partager le congé d'adoption avec votre conjoint, si toutefois vous remplissez les conditions d'ouverture de droit pour en bénéficier et si votre conjoint est également un assuré du régime général.

- La durée du congé va être modifiée en cas de partage :

       - 11 jours supplémentaires pour l'adoption d'un seul enfant ;
       - 18 jours supplémentaires pour l'adoption de plusieurs enfants.

- Attention

       - S'il est partagé, le congé d'adoption doit être réparti en deux périodes de temps dont la plus courte doit être d'au moins 11 jours
       
- Par ailleurs, si vous prenez votre congé en même temps que votre conjoint, la somme de vos deux périodes de congés ne peut dépasser la durée légale du congé d'adoption.

Top