Biberon : les recommandations

L'allaitement maternel constitue la référence pour l'alimentation du nourrisson pendant les premiers mois de la vie. L'assemblée générale de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a ainsi recommandé en mai 2001 un allaitement maternel exclusif pendant les 6 premiers mois de la vie et la poursuite de l'allaitement jusqu'à l'âge de 2 ans, voire au-delà en fonction du souhait des mères.

Cependant, si l'allaitement n'est pas possible, le nouveau-né est alimenté avec des préparations pour nourrissons à base de protéines de lait de vache ou de soja, dont la composition répond aux normes définies au niveau communautaire. Ces produits sont stériles quand ils sont sous une forme liquide prête à l'emploi, mais ne le sont pas quand ils sont sous forme de poudre.

Les conditions de préparation, de manipulation et de conservation sont essentielles pour éviter les contaminations microbiennes et leur multiplication, qui peuvent être à l'origine d'infections graves, voire de décès, de nouveau-nés et de jeunes nourrissons.

Rappel des recommandations

 - Les préparations lactées sous forme de poudre ne sont pas stériles.

 - Les biberons peuvent être consommés à température ambiante.

 - Les traitements thermiques, en particulier la post-stérilisation des laits infantiles liquides entraînent chez les prématurés, des conséquences délétères sur le plan nutritionnel.

 - La traçabilité des biberons doit être assurée.

Attention :

 - Ne pas dépasser un délai d'une heure lorsque le biberon est sorti du réfrigérateur pour sa consommation.

 - Ne pas dépasser un délai de 30 minutes dès lors que le biberon a été réchauffé.

 - Ne pas réchauffer le biberon en le laissant à température ambiante.

 - Ne pas réchauffer le biberon à l'aide d'un four à micro-ondes.

 - Ne pas utiliser de l'eau ayant subi une filtration ou un adoucissement.

 - Ne pas utiliser de l'eau embouteillée provenant d'une bouteille ouverte depuis plus de 24 heures.

 - Ne pas réchauffer le biberon en le laissant à température ambiante, en raison du risque de développement microbien. Utiliser soit le chauffe-biberon, soit le bain-marie.

Recommandations :

 - Il faut effectuer la préparation du biberon dans un endroit propre, sur un plan de travail préalablement nettoyé.

 - Il n'est pas indispensable de stériliser le biberon et les annexes.

 - Il est possible d'utiliser l'eau de distribution publique (eau du robinet) si :

- après ouverture du robinet, un temps d'écoulement (quelques secondes) de l'eau est respecté avant de la recueillir,
- seule l'eau froide est exclusivement utilisée (attention à la position du mitigeur),
- le robinet fait l'objet d'un entretien régulier (nettoyage, détartrage),
- à proximité du point d'eau, le plan de travail et les accessoires font l'objet d'un entretien régulier avec des produits détergents.

 - A défaut, utiliser une eau embouteillée : eau minérale naturelle ou eau de source permettant une consommation pour les nourrissons et les enfants en bas âge (avis de l'Afssa du 2 décembre 2003 en Annexe III).

 - Remplir le biberon avec N x 30 mL d'eau. Mettre N cuillères-mesure arasées de poudre de lait (s'assurer que la reconstitution écrite sur la boîte est bien 1 cuillère-mesure dans 30 mL d'eau et que la cuillère-mesure est bien celle de la boîte de lait. Le volume obtenu est égal ou supérieur à N x 30 mL).
Par exemple : pour un biberon « de 150 mL », mettre 150 mL d'eau (soit 5 x 30mL d'eau). Ajouter 5 cuillères-mesure de poudre de lait. Le volume obtenu est d'environ 165 mL en fonction du lait utilisé.

 - La boîte de lait doit être soigneusement refermée après chaque usage.

 - En cas de consommation d'un lait acheté dans un pays étranger, vérifier les instructions précisées sur l'emballage.

 - Il n'est pas indispensable de réchauffer la préparation lactée car elle peut être consommée par le nourrisson à température ambiante.

 - En cas d'utilisation d'un chauffe-biberons à eau ou à sec, suivre les indications du fabricant.

 - Il est essentiel d'agiter le biberon pour homogénéiser la température du lait et de vérifier cette dernière en mettant quelques gouttes sur la face interne de l'avant-bras de la personne qui alimente l'enfant avant de proposer le biberon à l'enfant. Tout biberon non terminé dans un délai de 60 minutes qui suit le début de sa consommation par l'enfant doit être jeté. Lorsque le biberon a été réchauffé, ce délai est réduit à 30 minutes.

 - Après utilisation, vider le biberon, rincer au robinet à l‘eau froide et laver en lavevaisselle en utilisant un cycle spécifique complet.

 - En l'absence de lave-vaisselle, immerger le biberon et les annexes dans de l'eau chaude additionnée de liquide-vaisselle, nettoyer avec un goupillon, et rincer.

 - La conservation du biberon doit se faire dans un réfrigérateur propre, qui doit être lavé au moins une fois par mois avec de l'eau savonneuse, rincé à l'eau puis à l'eau javellisée.

 

Fiche pratiques : 

 - Le guide de l'allaitement maternel - INPES - 2009

 - Allaitement et alimentation de l'enfant de 0 à 3 ans INPES 2004

 - Livret d'allaitement maternel RESEDA 2010

Fiches CHRU de Montpellier :

 - Alimentation de la mère pendant l'allaitement maternel
 - Geste d'amour et promesse de santé, donnez votre lait à votre bébé prématuré
 - Nous faisons appel à votre générosité : donnez votre lait
 - Conseils pour un allaitement maternel réussi
 - Allaiter : une affaire de famille Périnatalité en LR, CAF de l'Aude et du Var

 - Comment bien recueillir, conserver et transporter le lait maternel en toute sécurité
Ministère de la Santé, ANSES, SFP, AFPA, Aliments de l'enfance - dec 2012

 - Comment bien préparer et transporter le lait infantile en toute sécurité
Ministère de la Santé, ANSES, SFP, AFPA, Aliments de l'enfance - dec 2012 

 - Recommandations d'hygiène pour la préparation et la conservation des biberons AFSSA 2006

 - Médicaments et allaitement CHU Toulouse

Top